Assertivité

Lire l'article

Qu’est-ce que l’assertivité ?

En français, le plus mot le plus proche est “assertion” : affirmer une vérité.
En anglais, le mot “assertiveness” signifie : affirmer, s’affirmer, défendre ses droits, défendre son opinion.

L’assertivité est l’affirmation de soi, ou encore la capacité à s’affirmer.
L’assertivité est la capacité à prendre toute sa place, ni plus, ni moins.

L’assertivité est une posture, souple et ferme à la fois.
L’assertivité est une compétence fondamentale.

Une autre façon de comprendre l’assertivité est de regarder de plus près les comportements non-assertifs.

  • Quand une personne ne prend pas sa place. Qu’elle regarde ailleurs au lieu de répondre, d’intervenir, d’agir. Peut être qu’elle se sent trop petite, pas assez compétente, inférieure, ou pas concernée. Peut être qu’elle minimise ou qu’elle pense que demain ça ira mieux. En attendant elle est dans l’évitement, voire dans la fuite.
  • Quand une personne se montre agressive, sans aucune considération pour les personnes. Quand elle fait usage d’autorité de façon disproportionnée. Quand elle devient violente.
  • Ou encore quand une personne ne dit pas tout, gardant pour elle des informations, parfois délibérément. Quand elle utilise la séduction pour obtenir quelque chose qu’elle n’est pas sûre d’obtenir autrement. Quand elle utilise la manipulation pour arriver à ses fins.

Trois comportements qui ne sont pas assertifs

Que nous utilisons tous, plus ou moins.

Pourquoi le faisons nous ? Pour différentes raisons.

Parmi les plus communes, le manque de confiance en nous. Occasionnelle ou en continu.
Dans certains contextes, avec certaines personnes, à certaines époques de notre vie.

Et nos peurs : peur de ne pas y arriver, de blesser, de dire non, de se faire avoir, de se tromper, de réussir, de briller, d’être jugé(e), d’être rejeté(e), de ne pas être aimé(e),…

Cela vous parle ? Vous vous reconnaissez un peu ?

Cela vous parle ? Vous vous reconnaissez un peu ?

Différentes façon pour développer plus d’assertivité :

  • Mieux vous connaître. Vos points forts, vos atouts, vos points faibles.
  • Regarder en face vos peurs pour vous en défaire pour qu’elles ne décident pas à votre place
  • Repérer les comportements non assertifs autour de vous, pour les déjouer, et amorcer un cercle vertueux.
  • Connaître vos droits pour les faire respecter
  • Respecter les droits des autres
    • Vous autoriser :
      à ne pas toujours être d’accord,
      à demander de l’aide,
      à ne pas tout savoir,
      à essayer
      à vous tromper,
      à innover
      à dire NON
      à dire OUI
      à dire ce que vous pensez
      à ne pas faire ce qui est contre vos valeurs
      à changer
      à ne pas changer
      à prendre votre temps
      à aller vite

Pensez à ces autorisations que vous pourriez vous accorder, ne serait-ce que pour un temps, et qui pourraient vous amener à un autre pallier.

Et enfin : Donner à tous les mêmes droits et autorisations.

C’est la réciprocité qui fait la force de l’assertivité !

L’assertivité s’apprend et se cultive


Plus vous travaillerez votre confiance en vous et la gestion de vos émotions plus vous pourrez développer l’assertivité et vous affirmer tel(le) que vous êtes !
Plus serez pleinement nous-même, dans la meilleure version. Sans peurs, sans dissimulation, sans agressivité, sans manipulation.

Si vous voulez plus de confiance en vous
Si vous voulez apprendre à dire NON
Si vous voulez prendre votre place, complètement

J’ai un programme pour vous !
PROGRAMME Prendre de bonnes décision grâce à l’assertivité !

Il est temps de développer votre assertivité

Je veux un appel découverte